Accueil > Dossiers > Réglementation, planification > Plan de Déplacement Urbain (PDU) > Plan mobilités 2020.2025.2030 : 2 pieds 2 roues rend un avis (...)

Plan mobilités 2020.2025.2030 : 2 pieds 2 roues rend un avis défavorable

lundi 27 février 2017

Enquête publique du 4 septembre au 10 octobre 2017

2pieds 2 roues rend un avis défavorable au projet mobilités 2020 - 2025 - 2030 à l’occasion de l’enquête publique 

Contribution 2p2r enquête publique projet mobilités
Contribution 2P2R - focus pollution air

 

Communiqué de presse octobre 2017

 

Soyez nombreux à déposer vous aussi un avis, des idées.... c’est ici
 

A l’occasion de la semaine de la mobilité et de l’enquête publique : Réunion publique et débat sur l’aspect modes actifs co-organisée avec l’AUTATE et Vélorution.
 

lundi 18 septembre 2017 20h salle du sénéchal

 

Toutes les infos sur le projet sur la page de Tisséo et sur celle de l’enquête publique
 
La révision du Plan de Déplacements Urbain (PDU), également appelée plan mobilités 2020.2025.2030, est actuellement en cours. Dans ce cadre, SMTC Tisséo a consulté les Personnes Publiques Associées, et a ainsi demandé à 2 pieds 2 roues de donner son avis. 2 pieds 2 roues a donc rédigé une contribution, disponible ci-dessous, dont voici les éléments importants.

avis de 2P2R comme PPA - février 2017


Un manque d’ambition
L’association 2 pieds 2 roues souhaite que cette révision du PDU, qui est assortie d’un budget conséquent et inédit (3,8 milliards d’euros), fixe des objectifs ambitieux sur les gains de part modale des modes actifs et des transports en commun, corollaire indispensable à la baisse de la circulation automobile et de la pollution de l’air qui lui est associée.
Malheureusement, nous déplorons le manque d’ambition et une rentabilité très faible de cet investissement. La diminution espérée de la part de la voiture est en effet de seulement 5 points alors que l’augmentation de celle du vélo n’est que de 1 à 3 % tandis que celle de la marche est de seulement 1 %.

Un PDU non conforme à sa définition
Cette faible baisse de la part de la voiture se traduira dans les faits par une hausse de la circulation automobile, étant donnée la croissance de l’agglomération Toulousaine. Cette hausse discrédite le PDU dont l’objectif est une baisse du trafic automobile en valeur absolue et pas seulement en part modale.

Un investissement massif dans les modes actifs serait bien plus efficace
Ce manque d’efficacité du PDU est dû à une volonté délibérée de ne pas contraindre l’usage de la voiture, en construisant de surcroît de nouvelles infrastructures routières, et de diriger la majeure partie des investissements dans un mode de transport lourd (la 3ème ligne de métro), dont le coût kilométrique est exorbitant et qui ne redistribue pas l’espace public. L’association 2 pieds 2 roues propose de rediriger cet investissement vers les modes actifs et un réseau de transports en commun de surface qui irriguerait toute l’agglomération, et soutient les propositions de l’AUTATE. L’usage de l’automobile doit être contraint afin de diminuer son usage.
La mise en œuvre de nos propositions permettra une diminution de 21 points de la part de la voiture, et une diminution effective du nombre de voitures en circulation, avec la répartition suivante :

Nos 5 propositions phares

  • Augmenter le budget annuel modes actifs de 16 à 40 millions d’euros pour l’ensemble du PTU (hors aménagements structurants de voirie type TCSP, ZAC, réfection totale de voirie, création de ligne de métro).
  • Déploiement d’un Réseau Express Vélo (REV) sur l’ensemble du PTU.
  • Généralisation de la limitation à 30 km/h sur toutes les zones urbaines du PTU, à l’exception des rocades et axes structurants.
  • Mise en place d’une zone piétonne sur tous les centres-villes des communes du PTU ainsi que dans les faubourgs de Toulouse.
  • Mise en place d’une Contribution Routière Urbaine (CRU), s’apparentant à un péage urbain, sur la ville de Toulouse, à généraliser progressivement sur l’ensemble du PTU.

    Notre avis
    L’association 2 pieds 2 roues émet un avis défavorable à la révision du PDU.

L’enquête de 2p2r et notre document initial

Version imprimable de cet article Version imprimable

Adhérez !

Accédez à la page ici

Archives

Par ici