Accueil > Dossiers > Réglementation, planification > Au lieu de construire une seconde rocade, optimisons la première (...)

Au lieu de construire une seconde rocade, optimisons la première !

Communiqué de presse

« Vous le savez, nous nous battons pour une seconde rocade à Toulouse. Les études sont donc enfin lancées. » C’est en ces termes anachroniques que M. Moudenc s’est adressé à ses partisans lors d’une réunion en juin dernier.
Dans les années 70-80, les Voies Rapides étaient la seule réponse au besoin de mobilité. Que nous apportent-elles aujourd’hui ? une sclérose aux heures de pointe, une pollution hors norme, du bruit dérangeant jour et nuit, une déconnexion des quartiers. En outre, une autoroute urbaine exclut indûment plusieurs catégories : piétons, cyclistes, usagers de TC. Pourtant, ces contribuables participent à la création et à la maintenance de ces infrastructures. Le modèle du tout-voiture est devenu contre-productif et injuste.

Notre groupe de réflexion inter-association (AUTATE et 2P2R) s’est penché sur ce sujet. Comment améliorer la mobilité, réduire la pollution et le bruit ? Nous avons abouti à des propositions articulées dans un projet global : augmenter la capacité des voies existantes grâce à une redistribution de l’espace. Nous avons nommé ce projet : le "Plan Anti-Bouchon" dont la clé s’illustre par une image connue : la place comparée de 200 personnes en voiture, en bus, à vélo ou à pied. La solution est là, plutôt qu’une rocade loin au milieu des champs, utilisons mieux l’espace existant pour les transports.

La reconversion d’une voie rapide urbaine se fait graduellement : abaissement de la limite de vitesse, ajustement de la largeur des voies, utilisation de la Bande d’Arrêt d’Urgence. Cela permet d’affecter une voie fluide aux bus, taxis et co-voiturage. Des quais de desserte voyageurs peuvent être aménagés et connectés au reste de la ville. Dans un deuxième temps, amplifier la redistribution en donnant de l’espace aux piétons et aux cyclistes, végétaliser.

Ce nouveau domaine public plus apaisé pourrait être bordé de commerces ou services à proximité. Plusieurs exemples de transformations similaires existent.
Cette proposition et nos autres idées pour les municipales seront évoquées lors d’une réunion publique 2P2R début 2020. Chacun des candidats sera invité à donner son avis et expliquer son programme.
Paris prépare déjà la transformation de son périphérique ; dès les Jeux Olympiques de 2024, le bus aura une voie dédiée. Ne perdons pas de temps à Toulouse, inaugurons la voie fluide sur rocade en 2023 pour la coupe du monde de Rugby.
L’autosolisme non, le partage de l’espace oui !

Le dossier de presse est disponible en ligne :
https://2p2r.org/IMG/pdf/dossier_presse_plan_anti-bouchon_v4.pdf

Version imprimable de cet article Version imprimable

Mis à jour le mercredi 9 octobre 2019, par Florian Jutisz

  • Le Journal des Mobilités Actives

    Le journal Eté/Automne 2019 est sorti, découvrez le en ligne !

    ici
  • Vélobs

    Les applications web et android qui permettent de faire remonter vos observations sur le réseau cyclable !

    ici
  • AYAV

    ici
  • Comm Presse

    Liste des communiqués de presse

    ici
  • FAQ

    Besoin d’une info ? Voici un aperçu des questions fréquentes que l’on reçoit.

    ici
  • Velomax

    L’outil qui affiche toutes nos propositions d’aménagements

    ici

Adhérez !

Accédez à la page ici